Emissivité infrarouge

Qu’est ce que l’émissivité ?

L’énergie électromagnétique

Tous les objets et êtres vivants émettent de l’énergie électromagnétique. Cette énergie émise dépend de la chaleur du corps étudié. Un bon exemple est l’énergie émise par la chaleur rayonnante du soleil. Tous les objets rayonnent ou émettent donc de l’énergie électromagnétique. Pensez à la lumière émanant d’une lampe, ou aux braises rouges qui brillent. L’émissivité est une mesure de la capacité d’un matériau à émettre de l’énergie infrarouge. Nous mesurons l’émissivité sur une échelle allant d’un peu plus de 0 à un peu moins de 1.

En général, plus l’émissivité d’un matériau est proche de 1 et plus il a tendance à absorber l’énergie infrarouge réfléchie. Ou bien de l’énergie ambiante et à émettre uniquement son propre rayonnement infrarouge. La plupart des matières organiques, y compris les sous-produits des plantes et des animaux, ont une émissivité autour de 0,95.

L’émissivité et la lecture d’un thermomètre infrarouge

thermomètre Tacklife IT-T02 rougePrenez l’exemple du miroir, il reflète presque toute l’énergie dirigée vers lui. Il émettra l’énergie infrarouge du thermomètre ainsi que sa propre énergie rayonnée. Pour cette raison, les mesures de température infrarouge de matériaux à faible émissivité tels que l’aluminium et l’acier inoxydable ne sont pas précises. Cependant, si vous recouvrez une casserole en aluminium ou en acier inoxydable d’huile, l’huile étant une matière organique, l’émissivité de la casserole augmente en raison de la mince pellicule d’huile sur sa surface.

Vérifiez donc votre thermomètre infrarouge pour voir s’il est doté de réglages d’émissivité réglables.

Émissivité variable et émissivité fixe

Certains thermomètres infrarouges ont des réglages d’émissivité fixes. Le constructeur choisit une valeur qui est souvent supérieure à 0,94. Ceci pour simplifier leur fonctionnement tout en les laissant adaptés à la plupart des surfaces matérielles. Y compris presque tous les aliments. Mais d’autres thermomètres infrarouges ont des réglages d’émissivité réglables. Cela vous permet de préparer plus précisément votre thermomètre pour le type de surface à mesurer. Et particulièrement lorsque vous mesurez des surfaces non organiques.

Pourquoi les résultats sont étranges sur du métal brillant ?

Les substances dont l’émissivité est très faible, comme les métaux hautement polis, ont tendance à être très réfléchissantes de l’énergie infrarouge ambiante et moins efficaces pour émettre leurs propres ondes électromagnétiques. Si vous pointez un thermomètre infrarouge à émissivité fixe vers une casserole en acier inoxydable remplie d’eau bouillante, par exemple, vous pourriez obtenir une lecture plus proche de 40°C que 100°C . C’est parce que le métal brillant réfléchit mieux le rayonnement ambiant de la pièce qu’il n’émet son propre rayonnement infrarouge.